Ariane brodier infertilité

Ariane Brodier, est une actrice, animatrice et humoriste française, née le 26 avril 1979 à Lagny-sur-Marne. Elle est notamment connue pour le rôle de “Juliette”, qu’elle joue dans la série qui a eu succès sur TF1 « Camping Paradis ». Ariane a su bien mener tout le long sa carrière, tout comme son compagnon Fulgence Ouedraogo. Il est un célèbre joueur de rugby du club de Montpellier avec une carrière internationale.

Son parcours pour devenir maman

Ariane et Fulgence se sont rencontrés en 2016 puis ont annoncé la naissance de leur fils en janvier 2018. Puis en décembre de la même année, l’animatrice annonce que la famille avait de nouveau grandi. Elle a dû faire face à des fausses couches avant la naissance de ses enfants et elle voulait encourager toutes les femmes qui avaient des difficultés à tomber avec un message pour qu’elles ne perdent pas espoir. “J’ai une pensée émue pour ces couples dont le désir de bébé n’est pas encore assouvi (…) ces mères victimes de fausses couches… Ne perdez pas espoir, il faut continuer à s’aimer…”

Pour aider toutes ces femmes, elle a décidé d’ouvrir un blog pour parler de sa grossesse. En voici un court extrait :

“Ce que vous devez savoir, c’est que le stress a causé ma fausse couche. Comme vous pouvez l’imaginer, j’ai fait toutes les vérifications possibles pour voir si je n’avais pas de problème d’organes, de dysfonctionnement ou d’incompatibilité avec mon partenaire, pour expliquer tous ces échecs. Non, pas de déséquilibre. Malheureusement, cela est causé par le stress et parce que je suis un excellent athlète depuis l’âge de 9 ans, cela ne fera que le rendre plus épanouissant si je ne fais pas de sport. Mais attention, je n’ai pas l’arrogance des mamans fitness comme Sarah Stage et d’autres comme Victoria Beckham. Elles sont heureuses de ne prendre que 6 kg pendant la grossesse. Moi au contraire, avec ma sangle abdominale hyperprésente, mon bidon a du mal à se voir et je n’ai qu’une hâte c’est qu’il pousse. Mon style de vie est ancré dans la bienveillance, et c’est aussi pour ça que je ne fume pas et ne bois pas.”

Sa participation à la journée de l’infertilité en tant que marraine

La quatrième édition de la journée de l’infertilité s’est tenue à l’Espace de Charenton le 10 novembre 2017. La marraine était Ariane Brodier. L’événement a attiré plus de 90 experts en infertilité et un public nombreux. Cette journée a été organisée autour de 5 conférences, qui étaient animées par le docteur Thierry Harvey (alias Dr H, gynécologue obstétricien et chef de service maternité aux Diaconesses Croix Saint-Simon), et a abordé les principaux sujets liés à cet enjeu majeur de santé, qui est encore tabou aujourd’hui. Un double objectif, qui était d’informer et discuter des troubles de la fertilité (FIV, AMP, endométriose, perturbateurs endocriniens, …). De nombreux sujets autour de cette problématique ont été abordés lors du forum qui s’est tenu à Paris, et il y a eu également de multiples échanges à Lyon et Marseille.

Après les trois premières années de la journée de l’infertilité, avec Inès de la Fressange, d’Olivier Poivre d’Arvor, d’Imany et de Laetitia Milot, c’etait au tour d’Ariane Brodier d’honorer ce rôle. Elle qui avait déjà son premier enfant dans le ventre, et qui avait subi plusieurs fausses couches, elle n’a pas hésité à parrainer l’événement.

Son livre

Dans son livre, l’actrice de 40 ans raconte l’expérience de la perte de deux bébés et des réactions de certaines personnes, parfois inacceptables. En particulier, des phrases qu’elle a déjà entendues embarrassantes, telles que « Il n’était pas viable, sûrement » ou « ça va, c’est le début, tu n’as pas eu le temps de t’attacher ».

Ariane Brodier témoigne: « Quand les fausses couches sont tardives, on a le temps de s’emballer, de se sentir enceinte et on ne pense pas que ça va nous arriver un jour. Je voulais un enfant, j’avais peur des maladies, mais je ne suis pas dit que la grossesse pouvait s’arrêter »; « Alors quand on a fait le test de grossesse qu’on voit qu’on est enceinte, il y a toute cette joie qui nous emporte. On pense déjà au jour de l’accouchement, à son signe astrologique et là, la grossesse s’arrête ».

Que ce soit une semaine, trois mois ou six mois plus tard, la douleur est très forte, car à partir du moment où vous savez que vous êtes enceinte, vous vous sentez comme une mère. Dans ce livre, Ariane Bordier utilise les deux expressions « fausse couche » et « perdre un bébé ».

Concernant toutes les phrases malheureuses citées dans son livre et au début de l’article, la belle blonde a déclaré, « Les gens cherchent toujours à vous réconforter, mais il est difficile de réconforter une femme qui a fait une fausse couche. Tout comme il est difficile de réconforter une femme qui veut un enfant et qui n’arrive pas à tomber enceinte ». On ne peut pas dire à une femme qui a perdu un enfant « C’est le début, ce n’est pas grave, au moins, tu tombes enceinte ! »  (…) « C’est pourquoi nous parlons très peu, c’est parce que nous avons peur des réactions des autres ».

Son blog « 9 Moi »

Ariane Brodier a créé un blog où elle partage l’expérience de sa grossesse en tant que maman qui a été victime de fausse couche avant son premier enfant. « J’ai eu envie de partager mon histoire car j’ai attendu de trouver mon prince charmant pour faire un enfant, mais dans les contes de fées, on ne parle pas de la difficulté de devenir parent. Quand cela a enfin fonctionné, j’ai eu envie d’en parler pour donner de l’espoir aux femmes qui vivaient des difficultés à enfanter ».

Sur le blog, elle décrit quelques petits troubles qu’elle a rencontrés, et qui ne sont pas forcément les mêmes qu’elle a pu rencontrer lors de la première grossesse. « Pour ma première grossesse à part le poil dru, les boutons et la linea negra, j’ai plus eu des petits problèmes de santé que le corps qui partait en cacahuète … », écrit-elle, ajoutant que sa peau était très blanche et riche en cellulite.

Elle est un bel exemple pour de nombreuses femmes en désir d’enfant qui peuvent se reconnaître dans son histoire très touchante.

Voir aussi les autres articles

  • Aide Pour Tomber Enceinte Rapidement. Les lectrices ont aussi recherché : infertilité – femmes – bébé – enfant – grossesse
  • Association Maia Sur L Infertilité. Les lectrices ont aussi recherché : endométriose – femmes – grossesse – infertilité – enfant
  • Journée De L Infertilité. Les lectrices ont aussi recherché : naissance – femmes – grossesse – bébé infertilité – enfant
  • Tomber Enceinte Après Une Fausse Couche Précoce. Les lectrices ont aussi recherché : ventre – mère – femmes – bébé – grossesse
  • Visualisation Positive Pour Tomber Enceinte. Les lectrices ont aussi recherché : maternité – accouchement – naissance – mère femmes – enfant – grossesse