Huile d’onagre pour tomber enceinte

En matière de biologie, la fertilité est la faculté qu’ont les humains et toutes les autres espèces vivantes à se multiplier afin de préserver la continuité de la race. Autrement dit, c’est l’opposé de la stérilité. Cette aptitude à se reproduire peut croître ou décroître. Les biologistes et les scientifiques emploient le terme de “prolificité” pour la qualifier lorsqu’elle est élevée.

De manière générale, ce phénomène naturel décroît progressivement entre 20 et 35 ans. Et affiche une très nette diminution après 35 ans. Certains médecins estiment qu’un couple est considéré comme infertile après deux années consécutives de rapports sexuels qui n’ont pas abouti à une grossesse. Cependant, après 35 ans la durée est de six mois. C’est-à-dire que si vous essayez de tomber enceinte depuis au moins six et que cela n’abouti pas, il est recommandé de consulter un spécialiste.

Il faut savoir qu’il n’ y a pas que l’âge qui est le seul facteur d’infertilité mais d’autres pathologies peuvent en être la cause. Parmi ces causes nous pouvons trouver :

●     Les infections sexuellement transmissibles ( du type Chlamydia, gonocoques, il est donc important de se faire tester en cas de doute)

●     Des lésions aux ovaires

●     Une obturation des trompes de Fallope due à une grossesse extra utérine

●     Une hypothyroïdie (un trouble de la thyroïde)

●     Une endométriose (un trouble caractérisé par la présence de cellules de la muqueuse de l’utérus hors de l’utérus)

●     Le syndrome des ovaires polykystiques

●     Des fibromes (des tumeurs bénignes siégeant sur le muscle lisse de l’utérus);

●     Des troubles de l’ovulation ( il peut y avoir deux cas, le manque d’ovulation et la dysovulation c’est -à -dire une ovulation de qualité médiocre. Cela conduit à une non ou une mauvaise production d’un ovocyte fécondable. Ces derniers sont à l’origine de la plupart des cas de stérilité féminine et concernent plus de 3 cas sur 10.)

D’autres causes existent aussi.

Certes, de nombreux couples ont souvent tendance à recourir à la médecine conventionnelle pour régler ce problème.

Les méthodes les plus connues sont :

●     La stimulation ovarienne, dans ce cas les rapports sexuelles sont programmés

●     L’insémination intra-utérine (IIU), fait avec le sperme du conjoint ou du donneur

●     La fécondation in vitro (FIV), la méthode la plus utilisée avec un taux de réussite de 20% à 25%. Les spermatozoïdes de l’homme sont mis en présence de l’ovule de la femme, en laboratoire, puis l’embryon est réimplanté dans l’utérus de la future mère.

           ●     ICSI (injection intracytoplasmique)

Des méthodes très répandues et fréquemment conseillées par les spécialistes, ce sont des conseils que les couples appliquent généralement. Cependant, la médecine conventionnelle a parfois des solutions qui ne conviennent pas toujours au corps et à l’organisme de chacun.

Néanmoins, il existe de nombreux moyens naturels permettant d’augmenter efficacement la fertilité. C’est là qu’intervient la phytothérapie qui consiste à soigner avec les plantes.

Le point bénéfique de la phytothérapie, c’est qu’il n’existe pas seulement une plante pour un problème mais toute une panoplie de plantes. Le rôle entre autre de l’herboriste est de chercher la plante qui correspond à une personne, non à un problème mais au problème qu’a cette personne en particulier. En effet, il y a une personnification du traitement selon votre cas.

Par ailleurs, il faut savoir que  le corps a quatre grands systèmes, ce sont les systèmes fondamentaux, les systèmes de base sur lequel toute l’organisation du corps fonctionne.

  • Le système hormonal qui est un système de communication. Le système endocrinien qui est un ensemble de glandes et de cellules fabricant des hormones et les diffusant dans le sang est un sous système du système endocrinien.
  • Le système nerveux
  • Le système immunitaire qui renvoit au microbiote
  • Le système tanségrale, qui désigne tous les tissus du corps ayant une fonction posturale

À chaque système on attribue ses plantes. C’est-à-dire vous allez choisir des plantes en tenant compte du système qui est concerné. Tout d’abord avant de commencer un traitement à base de plante, je vous conseille d’aller consulter un spécialiste pour vous indiqué quelles plantes utiliser selon votre cas.

En cas d’hypofertilité, c’est le système endocrinien qui est concerné donc vous allez prendre des plantes ciblant plus spécifiquement ce système.

L’huile d’onagre pour vous aider à concevoir

Parmi les plantes les mieux adaptées aux personnes souffrant d’infertilité, nous pouvons  citer l’huile d’onagre et les capsules d’onagre.

“Œnothera biennis” de son nom scientifique , l’onagre est une plante herbacée de la famille des “onagracées”. Elle est autrement appelée “fleur d’adhan”, “herbe aux ânes”, “beauté nocturne”, “onagre” et “mâche rouge”.

Cette plante, originaire d’Amérique du Nord, présente des fleurs jaunes à corolle régulière qui fleurissent en quelques minutes au crépuscule. En cuisine, ses feuilles sont dégustées comme des légumes et intégrées comme ingrédients dans les soupes et les ragoûts.

Toutefois, c’est surtout son huile précieuse et ses capsules qui sont appréciées par le plus grand nombre comme remèdes naturels. Excellent pour prendre soin de son corps et de son organisme. En outre, les spécialistes en phytothérapie ont reconnu ses immenses vertus bénéfiques pour la santé. Elles sont aussi très intéressantes pour augmenter la fécondité.

Par sa teneur élevée en oméga 6 et ses acides linoléique et gamma linoléique, l’huile d’onagre est un produit adapté pour favoriser la fertilité.

Effectivement, cette huile est à même d’équilibrer la synthèse hormonale. En outre, elle est en mesure de tonifier l’utérus. Par ailleurs, il se trouve qu’elle participe à la bonne santé et au bon fonctionnement des organes reproducteurs.

De plus, elle permet de renforcer le taux de production de la glaire cervicale essentielle à la fécondation.

Cependant, il faut retenir que la plante ne va pas tout faire, elle est là pour aider mais elle n’a pas la main sur tout. De plus, c’est la récurrence qui vous permettra de voir les résultats et d’en profiter. En effet, si vous n’installez pas une routine et que vous n’utilisez pas la plante ou les plantes dont vous avez besoin régulièrement, ne vous attendez pas à voir des effets significatifs.

Voir aussi les autres articles

  • Boire De L Eau Pour Tomber Enceinte. Les lectrices ont aussi recherché : infertilité – conception – médecin – femmes bébé – grossesse