Médecine chinoise tomber enceinte

Actuellement, vous vous sentez peut- être  prête à fonder une famille et vous voulez avoir des enfants ou bien vous en avez déjà mais vous en voulez d’autres. Bien que ayez arrêté tout moyen de contraception, vous n’arrivez pas à concevoir alors que vous essayez depuis des mois voire des années. Vous pensiez peut-être que ce serait facile mais cela s’avère être plus difficile que prévu et ne vous ne comprenez pas ce qu’il se passe.

Les causes provocant une infertilité sont nombreuses. Cela peut être dû à :

●     L’âge ( il y a une baisse de la fertilité à partir de l’âge de 30 ans due aux fréquentes anomalies génétiques que portent les ovules produits à cet âge)

●     Les infections sexuellement transmissibles ( du type Chlamydia, gonocoques, il est donc important de se faire tester en cas de doute)

●     Des lésions aux ovaires

●     Une obturation des trompes de Fallope due à une grossesse extra utérine

●     Une hypothyroïdie (un trouble de la thyroïde)

●     Une endométriose (un trouble caractérisé par la présence de cellules de la muqueuse de l’utérus hors de l’utérus)

●     Le syndrome des ovaires polykystiques

●     Des fibromes (des tumeurs bénignes siégeant sur le muscle lisse de l’utérus);

●     Des troubles de l’ovulation ( il peut y avoir deux cas, le manque d’ovulation et la dysovulation c’est -à -dire une ovulation de qualité médiocre. Cela conduit à une non ou une mauvaise production d’un ovocyte fécondable. Ces derniers sont à l’origine de la plupart des cas de stérilité féminine et concernent plus de 3 cas sur 10.)

●     Des exercices trop intenses (provoquant l’absence des règles)

●     L’anorexie ou la boulimie

●     La fibrose kystique

●    L’obésité

Il y a plusieurs méthodes pour concevoir qui peuvent se présenter à vous. Les méthodes les plus connues et proposées par les spécialistes sont issues de la médecine conventionnelle. En effet, le plus souvent, c’est une assistance médicale à la procréation est proposée aux couples.

La médecine chinoise pour booster la fertilité

Pour qu’une grossesse se produise, de nombreux facteurs dans le corps de la femme doivent être équilibrés et sains.

Les hommes doivent également avoir un sperme normal et fort, ce qui peut être affecté par l’alimentation, le mode de vie et la santé générale.

En général, lorsque nous sommes jeunes, nous sommes plus fertiles et résistants. Mais en vieillissant, non seulement nous subissons le déclin naturel de la qualité des cellules, mais nous sommes également exposés au stress, aux toxines environnementales, à de mauvais choix alimentaires et de mode de vie, ainsi qu’aux maladies comme nous l’avons vu précédemment. Par conséquent, tomber enceinte peut devenir plus difficile. Cependant, les couples qui luttent pour concevoir un enfant ont de nombreuses possibilités d’améliorer leurs chances, et la plupart des couples réussissent tant qu’ils poursuivent leurs efforts.

Par ailleurs, d’autres méthodes ou solutions pour tomber enceinte restent méconnues par une grande majorité de personnes en désir d’enfant. En effet, il est possible de tomber enceinte naturellement, avec des produits et méthodes naturelles par le biais de la médecine traditionnelle.

Les techniques de la médecine occidentale en matière de fertilité sont généralement axées sur une intervention ciblée sur l’utérus et les ovaires, impliquant une manipulation de l’ovulation, des procédures chirurgicales (pour traiter les polypes, les kystes, l’endométriose ou les fibromes) et des technologies de reproduction artificielle comme l’insémination intra-utérine et la fécondation in vitro.

L’approche médicale orientale, quant à elle, vise à aider le corps à s’autocorriger et à améliorer le fonctionnement et la santé des organes reproducteurs ainsi que de l’ensemble du système.

Les approches occidentales et orientales de la fertilité ont toutes deux leurs limites. Mais des études ont montré que lorsqu’elles sont utilisées ensemble, elles peuvent être plus efficaces que chacune d’entre elles prises séparément.

La médecine orientale ou traditionnelle chinoise (MTC) est la plus ancienne médecine encore largement utilisée aujourd’hui. Elle a évolué pendant des milliers d’années et comprend :

  • L’acupuncture,
  • Un système complexe de plantes médicinales,
  • La nutrition thérapeutique,
  • Le qi gong
  • Le massage ciblé appelé tui na

En médecine chinoise, les cycles menstruels des femmes sont un indicateur important de l’état de santé général. Que vous essayez de tomber enceinte ou que vous suiviez un traitement contre les migraines, l’anxiété ou autre, les informations relatives au cycle menstruel sont toujours enregistrées. Au fur et à mesure que la santé s’améliore, les cycles et les règles peuvent également changer. Par exemple, si vous ressentez des maux de tête et que cela s’améliore, le syndrome prémenstruel ou les crampes peuvent également disparaître.

Tout est lié dans la théorie de la MTC, ce qui explique que le traitement intégral de tous les symptômes améliore également la fertilité.

Des études ont montré que la médecine traditionnelle chinoise peut améliorer la fertilité et la santé reproductive de plusieurs façons. Elle permet de stimuler l’ovulation chez les femmes souffrant d’aménorrhée (absence de règles) et du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), la principale cause de dysfonctionnement hormonal chez les femmes en Amérique par exemple.

Les traitements peuvent également contribuer à rendre les cycles plus réguliers, à réduire les crampes menstruelles et le syndrome prémenstruel, à gérer l’endométriose, à épaissir une muqueuse utérine trop fine pour la conception et à optimiser la fonction ovarienne. Selon une étude, les femmes travaillant avec un praticien de la MTC ont vu leur taux de grossesse doubler sur une période de trois à quatre mois.

Les différentes façons pour augmenter vos chances de concevoir

  • Adopter une alimentation saine

En effet, si vous présentez des troubles digestifs, il se peut que vous ayez des efforts à faire au niveau de votre régime alimentaire et de votre santé intestinale.

La digestion est à la base de la production d’énergie et de sang pour la conception, il est donc crucial d’avoir un intestin et un régime alimentaire sains. Vous devrez peut-être essayer d’éliminer de votre alimentation les allergènes alimentaires courants comme le gluten et les produits laitiers pour voir si vos symptômes s’améliorent. La prise d’un probiotique de haute qualité peut également être utile.

Privilégiez les légumes, fruits, noix, légumineuses, céréales complètes et protéines maigres biologiques. Réduisez au minimum les aliments transformés, la caféine, l’alcool et les sucreries. Si vous souffrez du syndrome des ovaires polykystiques , réduisez au minimum le sucre et les glucides. Si vous êtes végétalienne ou végétarienne et que vous avez des règles très légères, vous pouvez compléter votre alimentation avec des protéines végétaliennes en poudre.

  • Réchauffez votre ventre.

Le bas de l’abdomen stocke la batterie d’énergie ou “feu” en médecine chinoise, et certains cas d’infertilité peuvent être dus à un “froid” dans l’utérus. Essayez donc de réchauffer doucement votre abdomen pendant la période qui suit vos règles jusqu’à l’ovulation. Utilisez une bouillotte ou un coussin chauffant à température moyenne pendant 20 minutes le soir. Si vous avez des crampes intenses pendant vos règles ou des douleurs pendant l’ovulation, vous pouvez étaler de l’huile de ricin sur votre bas-ventre et le recouvrir d’un linge propre avant d’appliquer la chaleur.

  • Une activité physique modérée

Par ailleurs, si vous avez l’habitude de faire de l’exercice intense, vous devrez peut-être réduire vos efforts. Des études ont montré que les exercices intenses pratiqués plus de quatre heures par semaine diminuent la fertilité. Réduisez donc vos séances d’entraînement à 75 ou 80 % et essayez de remplacer une ou deux séances par un cours de yoga doux ou de Pilates. Si vous n’avez pas de routine d’exercice, intégrez un exercice quotidien modéré.

  • Consulter un praticien de la médecine chinoise

En effet, une personne expérimentée en MTC vous accompagnera tout au long de votre parcours et sera mieux placé pour vous indiquer le traitement à suivre selon votre cas.

  • Faire un bilan de fertilité avec votre partenaire

Si vous avez moins de 35 ans et essayez de concevoir un enfant depuis plus d’un an, ou si vous avez plus de 35 ans et essayez de concevoir un enfant depuis six mois, il est peut-être temps de faire des tests de fertilité pour vous et votre partenaire. En identifiant la zone problématique, votre médecin spécialiste de la fertilité et votre praticien MTC pourront vous aider plus rapidement.

Voir aussi les autres articles

  • 1Er Rdv Infertilité. Les lectrices ont aussi recherché : fertilité – spermatozoïdes – infertilité – enfant ovaires – utérus – grossesse