–> A chaque fin d’année, comme d’habitude, on se partage nos nouvelles résolutions de l’année à venir. Et on sait toutes que ces nouvelles résolutions, on les respecte quoi ? Les premiers jours de l’année ? Et au final on ne les tient jamais…
–> Donc je me suis dit qu’il serait mieux de vous proposer plutôt un exercice de visualisation et on va essayer de s’y tenir parce qu’il faut y mettre de la volonté et voir ça plutôt comme un rituel.

Pour commencer, c’est quoi la visualisation?

En fait, c’est surtout des phrases à dire et ensuite, les visualiser, les imaginer dans sa tête. C’est ça, la visualisation. Quand j’ai lu le livre « Miracle Morning », j’ai fait les exercices qu’il préconisait le matin. Je me levais plus tôt et je me disais des phrases à visualiser et j’essayais ensuite de fermer les yeux et de visualiser. Faut dire qu’au début, la pratique est un peu étrange quand même. En parallèle, j’avais aussi les phrases de la kinésiologue qu’elle avait créés pour moi en fonction de son ressenti. Elle me faisait beaucoup travailler sur mon féminin,j’ai appliqué les exercices de visualisation même si j’étais un peu sceptique au départ, je me suis dit que j’avais rien à perdre. Par contre, concernant les phrases de « Miracle Morning », c’est moi qui ai fait un travail sur moi-même en essayant de voir ce que je pouvais, ce que je voulais vraiment afin de trouver les phrases qui me correspondaient vraiment . Les phrases que je disais avec la kinésio, c’était en janvier dernier, c’était il y a un an. Je les avais écrites et tous les jours, le matin surtout, je disais mes phrases et je visualisais et elles se sont quasiment toutes produites . C’est un truc de dingue. Je les ai relues là cet été, j’ai repris mon cahier et tout s’est réalisé. Alors bien sûr il faut mettre des choses qui nous sont propres… Par exemple, j’avais mis que je voulais tomber enceinte naturellement de mon deuxième enfant, je me suis dit « Ouah, c’est un truc super puissant » Je suis allée voir deux fois la kinésio où j’ai dit les phrases qu’elle m’a dites et j’ai appliqué tout ce qu’elle a dit, j’ai fait un gros travail là-dessus et je pense que ça a été hyper puissant les phrases qu’elle m’a fait dire et en parallèle, mon travail sur la visualisation des phrases que j’avais écrites moi. Je me dis ça coûte rien, c’est juste dire quelques phrases par jour, y croire profondément  et ça se produit. Avec le recul, je ne regrette pas d’avoir essayé.

Comment j’ai découvert la visualisation ?

Le premier livre que j’ai lu c’était « Le secret », c’était il y a quand même quelques années et j’avoue qu’au départ  je me suis demandé c’était quoi cette histoire de visualisation notamment  un passage où il disait : »Sii tu visualises que tu as un chèque de 1 000 euros dans ta boîte aux lettres et si tu visualises ça tous les jours. T’y penses, t’y penses, tu le redis, je vais avoir un chèque etc… et bien un jour tu vas avoir un chèque de 1 000 euros dans ta boîte aux lettres! »  Je me suis dit «Hum ! C’est bizarre quand même ». Pour moi, c’était un concept un peu abstrait. Voilà pour commencer mes premiers pas vers la visualisation.

Ensuite, un autre livre qui évoquait la visualisation, bien sûr il n’évoque pas que ça, c’est le livre « Miracle Morning ». Alors ce livre par contre, je l’ai trouvé super puissant puisqu’en gros il dit qu’il faut se consacrer chaque jour, quelques minutes à soi où on fait cinq types d’exercices dont la visualisation. J’ai aussi entendu parler de la visualisation à travers des conférences que j’ai suivies ou des séminaires où je suis allée et notamment, des coachs en développement personnel comme Max Piccinni ou David Laroche. Sur YouTube, ils font pas mal de vidéos, je vous invite à aller les voir. Ils disent des choses très intéressantes, notamment sur la visualisation. Et surtout, je suis allée voir une kinésiologue aussi, c’était il y a plus d’un an. La kinésiologue, elle fait un travail  avec la main où elle tape sur des points et sur les énergies, enfin c’est un peu particulier. Pendant la séance, elle fait répéter des phrases et elle détecte plusieurs choses à améliorer sur soi et on repart avec quelques phrases à dire. Moi, j’étais repartie avec trois ou quatre phrases à dire et je devais les dire plusieurs fois par jour, pendant un certain nombre de semaines. Je crois que j’avais quatre phrases à dire pendant six semaines, tous les jours. Je m’étais instauré le petit rituel de me les dire au petit-déjeuner le matin. Je préparais mon déjeuner et je me disais les phrases. Voilà comment j’ai commencé la visualisation.

Comment faire pour la mettre en place ?

Il faut dire des phrases au présent déjà, positives, il ne faut pas dire le négatif parce que le cerveau humain retient le truc négatif donc faut que ça soit positif. Faut qu’elles soient courtes, concises et claires et il faut créer sa propre phrase, pas une phrase qui s’adapte à tout le monde. C’est ce que vous voulez vraiment, au plus profond de vous. Il faut aussi  se mettre en condition avant de commencer en faisant des petits exercices de respiration avant donc bien respirer. Vous pouvez même imaginer, ça c’est une idée de ma coach , de visualiser une bougie qui fond et ça permet après de se mettre en condition et de se concentrer.  On respire avant, on se met en condition, on met la main sur le cœur et on peut aussi se mettre devant un miroir, moi ma coach, elle me fait me mettre devant un miroir, après fermer les yeux. Après chacune fait comme elle veut. C’est pas forcément facile au départ, mais vraiment, mettez vous dans un lieu chez vous, cosy, où vous vous sentez bien. Moi je m’étais mis dans cette pièce d’ailleurs avec un petit plaid quand je faisais mon « Miracle Morning ». J’étais bien. On peut aussi allumer une bougie, mettre un peu d’encens. Là j’ai eu un bol tibétain récemment , je pense faire un peu de mon bol tibétain pour démarrer une séance et la clôturer . C’est un peu comme on le sent. Et d’ailleurs dans « Miracle Morning » il préconise que ça soit un exercice que vous faites vraiment régulièrement et de façon assidue puisque une habitude est ancrée à partir de vingt-et-un jours  donc il ne faut pas rater un jour. Si vous ratez un jour, il faut recommencer. Donc tous les jours pendant vingt-et-un jours, il faut vraiment le faire, au moins pour que cette habitude soit ancrée et que vos phrases fonctionnent. Et après, il faut le continuer quand même plusieurs semaines. Dans tous les cas, je vous invite pour cette nouvelle année à faire cet exercice. Allez c’est parti ! Vous prenez une feuille, un stylo, vous vous posez un moment dans la journée, Vous vous posez et vous essayez de vous concentrer et écrire vos propres phrases pour vous et de commencer à faire les visualisations de ces phrases.  Alors si vous avez besoin, vous pouvez aussi m’envoyer vos phrases si vous voulez que je vous dise si elles sont bien faites ou pas, correctement, au présent.

Je vais finir  par une citation de Bouddha qui est très puissante aussi : « Ce que tu penses, tu le deviens, ce que tu ressens, tu l’attires, ce que tu imagines, tu le crées ».